Manu Bonmariage

Manu Bonmariage est né à Chevron près de Liège le 29 mars 1941, d’une mère paysanne et d’un père garde forestier. Devenu borgne à l’âge de 6 ans.
Il quitte plus tard sa forêt ardennaise pour parcourir le monde. Après avoir suivi des études de communication à l’IHECS, il travaille d’abord comme cadreur dans le cinéma puis comme caméraman reporter à la RTBF . C’est là qu’il collabore à l’ émission Faits Divers (précurseur du magazine TV « Strip-tease ») de Pierre Manuel et Jean-Jacques Péché .
Plutôt sollicité grâce à son agilité de « caméraman à l’épaule », il fait l’image de nombreux grands reportages de la RTBF et filme aux quatre coins du monde, de Saïgon à Bilbao, de Charleroi à Yaoundé, sans oublier Seraing !
A 38 ans, Manu Bonmariage devient réalisateur, avec aujourd’hui plus de 80 films à son actif, dont les Strip-tease qui l’ont rendu célèbre. Avec ceux-ci, il contribue à (re) définir une certaine vision de la vérité devant la caméra.
Manu Bonmariage filme au plus près des hommes, de leur quotidien, de leurs petites et de leurs grandes batailles.
Passionné par son métier, il réalise des films documentaires, projetés dans le monde entier, et régulièrement salués par les festivals, comme Du beurre dans les tartines (1980), chronique de la vie d’une entreprise wallonne en difficulté; Allo Police (1987), portrait à hauteur d’hommes du travail social mené par la police de Charleroi ; Les Amants d’Assises (1992), qui accompagne les états d’âmes de deux amants réunis par le crime ; The Will of God (1993), sur une communauté Boers dans l’Afrique du Sud postapartheid ; Baria et le grand mariage (2001), qui conte le mariage forcé d’une adolescente marseillaise d’origine comorienne ; Ainsi soit-il (2008) sur la vie pastorale du Père Jean, qui finit par épouser son assistante de cure ; La Terre amoureuse (2012), vie quotidienne de quatre familles d’agriculteurs wallons, de la région de Stavelot. Et son dernier film, Vivre sa mort (2015) regard croisé sur la lutte menée par deux hommes pour conquérir le droit de mourir dans la dignité .
Par sa proximité et sa bienveillance, le cinéma de Manu Bonmariage égrène des moments de vie d’hommes et de femmes dressant un portrait en creux du monde de ces trente dernières années.
Manu est un bourlingueur aux aventures plus ou moins heureuses et enivrantes. Ses mots clés sont: palpitant / perpétuel / dégueulasse / consécration / doute.

Filmographie

1979 Hay Po L’Djou, long métrage documentaire , Grand Prix de la critique TV 1980, Prix Jeune Talent de la Province de Liège
1980 C’était l’bon temps, long métrage documentaire
1980 -1982 Un homme, une ville, série documentaire, 5 épisodes
1983 A suivre, c’est à voir, magazine,
1985 N’Kpiti, la rancune, dans la série documentaire Planète des hommes
1986 Chroniques d’une saison d’été au pays Minyanka, dans la série documentaire Planète des hommes
1986 – 2001 Strip-Tease, émission documentaire, 47 films
1989 Le Vélodidacte, court métrage
1989 Appelez-moi maître, court métrage
1990 Babylone, long métrage fiction
1980 Du beurre dans les tartines, long métrage documentaire, Grand Prix du Festival de Nyon, Prix du meilleur
Film Social, Antenne de Cristal 1981
1983 J’ose, long métrage documentaire, Prix du meilleur Film Social, Sélection Input à Baltimore
1983 Avoir 20 ans en prison, long métrage documentaire
1984 Malaises, long métrage documentaire, Sesterce d’argent au Festival de Nyon
1987 Allo Police, long métrage documentaire, Mentions spéciales, jury international et jury oecuménique au Festival de Nyon, Mention spéciale du jury Filmer à Tout Prix, Sélection Tremplin du Festival de Bruxelles, Sélection Input à Baltimore, Sélection Prix Italia, Sélection 1ère Biennale Européenne
1992 Les Amants d’Assises, long métrage documentaire , Prix spécial du jury Prix Italia, Sélection Input à Baltimore, Prix SACD pour la meilleure création audiovisuelle, Antenne de Cristal 1992, Prix Joseph Plateau du meilleur film de télévision, Prix du Meilleur Documentaire aux Rencontres Européennes de Télévision à Reims
1993 The Will of God, long métrage documentaire, Festival Vue sur les Docs de Marseille, Festival Dei Popoli de Florence, Prix spécial du Jury Vues d’Afrique à Montréal
1994 En quête de banlieue, long métrage documentaire, Nominé pour le FIPA d’or 1995 et pour le Prix Italia
Hamsa, la rage au ventre 1996, long métrage documentaire, Trois mentions spéciales au Festival Vues sur
les Docs de Marseille
1998 Les Lions Indomptables, long métrage documentaire
1999 Amours Fous, long métrage documentaire , Prix Ithème du Meilleur Documentaire
2000 Tout en camion, long métrage documentaire
2001 Baria et le grand mariage, long métrage documentaire, 1er Prix du Jury Jeune Public au Festival de
Nyon, Grand Prix du Meilleur Documentaire au Festival International du Film Francophone de Namur
2001 La Troisième Guerre Mondiale Fourons, long métrage documentaire
2003 Divorce à l’amiable, long métrage documentaire, Festival Input de Baltimore
2003 Le Majordome, long métrage documentaire
2004 Le Choix de Mino, long métrage documentaire
2004 No Chance, long métrage documentaire, Grand prix Urti (Union Radio-Télé Internationale)
2005 Chemin faisant vers Compostelle, long métrage documentaire
2005 Een stukje paradijs, long métrage documentaire
2006 Gens d’Europe, 3 épisodes
2006 La Honte de la République, docufiction
2008 Ainsi soit-il, long métrage documentaire
2008 Looking for Dragone, long métrage documentaire
2009 La Royale Harmonie, long métrage documentaire
2010 Les Tarés du Versailles, long métrage documentaire
2011 La Terre Amoureuse, long métrage documentaire
2013 Vivre sa mort, long métrage documentaire